Chargement Évènements

Tous les événements

Drogues, ça nous concerne… surtout quand une loi grabataire nuit à la société #STOP1921

février 24 @ 16 h 00 min - février 25 @ 2 h 00 min

| €12 à €20

Évènement Navigation

La loi du 24 février 1921 qui interdit et punit l’usage de drogues se révèle contre-productive depuis bientôt cent ans. Elle n’a jamais réussi à réduire la consommation de drogue ni à enrayer le trafic. Au contraire, elle entretient le business des dealers, leur permet d’augmenter leur tarif et de couper les substances avec des crasses au détriment d’une production locale de produits de qualité. Elle favorise les consommations problématiques et les passages à la délinquance. Elle ruine la santé et les finances publiques.

Sans s’attaquer sérieusement aux gros bonnets de la maffia, elle engorge les tribunaux et les prisons pour des cas qui relèvent davantage de l’accompagnement psycho-médicosocial que de la justice. Elle handicape les professionnels dans leur travail de prévention, de réduction de risques ou de soins et empêche les parents ou les éducateurs de discuter sans tabou des consommations des jeunes.

Enfin, vu son vieil âge, elle est en décalage avec l’évolution des mœurs. Au XXIe siècle, fumer un petit joint est-il plus problématique que boire l’apéro ? Le choix de recourir à des substances psychotropes pour se détendre, s’inspirer ou se stimuler, voire pour apaiser certains maux, ne relève-t-il pas avant tout d’une question de liberté individuelle et du droit au plaisir ?

La campagne STOP1921 a démarré en vue de poser toutes ces questions à la société, de propager le débat jusqu’en 2021 afin que la remise en question de cette loi obsolète devienne incontournable lors de son centième anniversaire. C’est un débat qui concerne l’ensemble des citoyens et des composantes de la société civile, dont le monde de la culture. Il existe de multiples manières d’aborder la question et d’être préoccupé par tout ce que véhicule cette loi et ses conséquences. Riton Liebmann en sait quelque chose…

C’est ce que vous pourrez découvrir et exprimer, samedi 24 février 2018, lors de cet après-midi – soirée de présentation de la campagne au Théâtre de Poche.

Programme

16h30 : Projection de Criminalisation des drogues : la double peine (CAL, 2018, 26’)

À travers le vécu de toxicomanes, de travailleurs sociaux et d’intervenants judiciaires (police, avocat…) ce reportage pointe les dérives d’une loi caduque de près de cent ans. Au lieu de criminaliser le consommateur en le marginalisant de plus en plus, il faut penser un modèle l’intégrant dans la société.

17h00 – 19h00 : Rencontre – témoignages sur le mode du speed-meeting (20 minutes par table) avec :

  • Camille Hatte (psychologue en maison médicale & association Cap-Iti) : l’accompagnement de consommateurs de drogues dans leur parcours judiciaire
  • Nicolas Leonardy (médecin directeur de la Maison d’accueil socio-sanitaire de Bruxelles) : les entraves de la loi aux soins
  • Peter Mushondt (commissaire divisionnaire, Anyone’s Child Belgium & LEAP) : une répression inutile et nocive
  • John Nève (chercheur et assistant en économie à l’Université Saint-Louis/Paris 1) : pertes et profits de la prohibition
  • Xavier Coppens (Tire ton Plant – cannabis social club de Bruxelles) : la culture locale sans but lucratif

20h30 La vedette du quartier de et avec Riton Liebman – 12€

Riton Liebman est un concentré d’humour juif et belge qui fonctionne à l’autodérision. Sa quête du Graal, il l’entame à 13 ans en jouant dans Préparez vos Mouchoirs de Blier avec Dewaere et Depardieu. Son passage dans le lit de Carole Laure (à poil) pour les besoins du film fait de lui la vedette des copains, du quartier, du milieu… Il quitte l’école, descend à Paris pour faire du cinoche, enchaine le meilleur et le pire – mais souvent le pire – joue des rôles d’ado et partage avec ses potes des rêves de notoriété.

Place à 12 € (au lieu de 20 €) pour les participants à l’après-midi qui le mentionnent dans leur réservation auprès du Théâtre de Poche.

22h30 – 2h00 DJ Doc Lock

Information pratiques

PAF : Entrée libre sauf pour la pièce de théâtre à 20h30 : 12€ (au lieu de 20€) pour les participants à l’après-midi qui le mentionnent dans leur réservation auprès du Théâtre de Poche.

Lieu : Théâtre de Poche, Chemin du Gymnase 1A, 1000 Bruxelles

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPrint this pageEmail this to someone

Détails

Début :
février 24 @ 16 h 00 min
Fin :
février 25 @ 2 h 00 min
Prix :
€12 à €20
Catégorie d’Évènement:

Organisateur

Bruxelles Laïque
Téléphone :
02/ 289 69 00
E-mail :
bruxelles.laique@laicite.be
Site Web :
http://www.bxllaique.be/

Lieu

Théâtre de Poche
Chemin du Gymnase 1A
Bruxelles, 1000 Belgique

+ Google Map
Téléphone :
+32 2 649.17.27
Site Web :
http://www.poche.be/

Partager cet événement 

Twitter Facebook Google+ LinkedIn Pinterest Scoop.it Email
Top