Commission globale : appel à un contrôle responsable des drogues

La Commission globale de politique en matière de drogues vient de publier un rapport intitulé La régulation : le contrôle responsable des drogues. Ce rapport examine en détail la manière dont les gouvernements peuvent prendre le contrôle des marchés des drogues par une régulation légale et responsable.

Depuis 2011, date de sa création, la Commission globale brise un tabou : « la guerre à la drogue provoque des dégâts mais les politiques désastreuses des gouvernements encore davantage » aimait à déclarer feu son représentant, Kofi Annan. Dans son nouveau rapport, la commission émet sept recommandations concrètes pour sortir de la spirale punitive et se réorienter vers un régime de contrôle basé sur les preuves scientifiques, la santé et les droits humains. Les leaders mondiaux prônent ici la réglementation de tous les produits illégaux mais aussi la régulation de produits légaux surconsommés, l’introduction de projets pilotes et la diffusion d’informations afin que la population puisse se forger une opinion objective de ce changement de paradigme.

Télécharger le rapport

Vers une réglementation du cannabis en Belgique (IEV)

Le Centre d’études du PS, l’Institut Emile Vanderveld publie un état de la question sur le cannabis (mai 2018) : La politique répressive menée par la Belgique est un échec. Ce constat est sans appel : la politique répressive poursuivie par le Gouvernement fédéral est préjudiciable à la santé des consommateurs, particulièrement les plus jeunes. Face à cette impasse, le PS appelle à ouvrir une vaste réflexion en faveur d’une réglementation du cannabis, seule susceptible de permettre à l’Etat de reprendre le contrôle d’un phénomène qui, aujourd’hui, est entièrement aux mains des milieux criminels. Le présent Etat de la question commence par exposer les effets pervers de la politique actuelle pour ensuite présenter les balises de ce qui pourrait, demain, devenir un « modèle belge » en matière de cannabis.
Continuer la lecture de « Vers une réglementation du cannabis en Belgique (IEV) »