Appel à témoignages #STOP1921

Le collectif citoyen #STOP1921 lance un appel à témoignages dans le cadre de ses prochaines actions de sensibilisation portant sur la nécessité de changer la loi en matière de drogues datant 1921.

En 2021 nous comptons mener tout au long de l’année des actions de sensibilisation à destination tant du grand public que des politiques et des médias. Pour mener à bien cette démarche, nous avons besoin de votre soutien. Dès à présent, nous aimerions bénéficier de votre inspiration pour les messages à porter dans l’opinion publique à l’occasion de notre future campagne qui démarrera prochainement à l’occasion du centenaire de la loi drogue.

Nous ne manquons évidemment pas d’arguments, et nombre de ces messages sont déjà en cours d’élaboration. Mais nous souhaitons évidemment rester à l’écoute du secteur spécialisé et de la société civile. Par conséquent, si vous avez un message à faire passer qui vous paraît original, ou si vous avez dans vos rangs ou parmi vos bénéficiaires ou vos connaissances une personne qui aimerait, de par son expertise ou son expérience vécue, prêter son visage ou son témoignage (anonyme ou non) à l’un de ces messages afin de le rendre plus concret et tangible, vous pouvez nous aider.

Appel à témoignages

Pour nos messages écrits, nous sommes à la recherche de brefs témoignages vécus qui démontrent, à partir d’une situation concrète, en quoi un changement de loi dans le sens d’une décriminalisation des usagers de drogues entraînerait un changement positif. Plus spécifiquement (mais sans que la liste soit exhaustive), nous cherchons de tels témoignages portés par des (ex-)usager·e·s (usage problématique ou non), des parents ou proches d’usager·e·s, des enseignant·e·s, des soignant·e·s, des policier·e·s, etc.

Si vous souhaitez apporter votre petite pierre à l’édifice de ce projet, merci de nous contacter par mail à info [a] stop1921 [.] be. Nous élaborerons ensemble le message que vous souhaitez porter.

Si vous avez des questions ou des hésitations, n’hésitez pas à nous contacter.

Merci d’avance!

Pour une réglementation du cannabis en Belgique

Bruxelles, 3 décembre 2020 | La FEDITO BXL asbl vient de publier un rapport intitulé Pour une réglementation du cannabis en Belgique.

Dans son rapport, elle dénonce notamment le manque d’ambition des gouvernements successifs à s’emparer de cette question et plaide pour un changement de cap des politiques menées ces dernières décennies en la matière.

Au-delà de ces constats, la fédération propose plusieurs clés pour envisager de sortir du paradigme de l’interdiction légale. Elle appelle l’État à décriminaliser l’usage du cannabis et à créer une filière légale et contrôlée du cannabis.

A ses yeux, c’est la seule option réaliste pour qu’il reprenne le contrôle de la situation, dans une perspective de santé publique.

En savoir plus / lire le rapport en ligne

Téléchargements

Quand l’herbe est plus verte ailleurs – Les alternatives possibles à la prohibition du cannabis : modèles et expériences

La nouvelle brochure de la Liaison est sortie et s’intitule « Quand l’herbe est plus verte ailleurs – Les alternatives possibles à la prohibition du cannabis : modèles et expériences. » Elle est disponible en téléchargement ou en version papier.

Continuer la lecture de « Quand l’herbe est plus verte ailleurs – Les alternatives possibles à la prohibition du cannabis : modèles et expériences »

Les Cannabis Social Clubs : un dispositif de Promotion de la Santé ? Note de la Fédération Bruxelloise de Promotion de la Santé

La Fédération Bruxelloise de Promotion de la Santé (FBPS) vient de rejoindre les nombreux signataires qui plaident pour une régulation non marchande du cannabis et la reconnaissance des Cannabis Social Clubs. Dans la foulée, elle publie une note qui explique pourquoi, en tant qu’acteur de promotion de la santé, elle fait ce choix.

La FBPS explique notamment que le modèle des cannabis social club s’inscrit dans le cadre de la promotion de la santé et qu’ils participent à la lutte contre les inégalités sociales de santé, ainsi qu’à la réduction des risques liés à la consommation du cannabis dans le contexte prohibitionniste.

Lire la note

Carte blanche : Enterrons la loi sur les drogues avant son centenaire

Carte blanche du collectif #STOP1921 | Ce 24 février 2020, la « loi concernant le trafic des substances vénéneuses, soporifiques, stupéfiantes, psychotropes, désinfectantes ou antiseptiques » fête son 99e anniversaire. Ce texte définissait une politique en matière de drogues visant notamment à limiter l’usage problématique de drogues et ses conséquences sanitaires et sociales. Près d’un siècle plus tard, elle est toujours à l’ordre du jour. Dans le contexte de l’époque, au tout début de la prohibition de l’alcool aux États-Unis, il est relativement compréhensible que le législateur ait opté pour une approche répressive, pensant qu’il serait possible d’éradiquer un comportement jugé indésirable. A l’époque en effet, l’offre en substances illicites n’était pas aussi diversifiée qu’aujourd’hui, et les connaissances scientifiques en matière d’addictions et de criminologie étaient nettement moins développées. Il semblait donc permis d’espérer voir éclore un monde sans drogues. Continuer la lecture de « Carte blanche : Enterrons la loi sur les drogues avant son centenaire »

Communiqué de presse : « 99 ans de prohibition: stop ou encore? »

Ce 24 février 2020 marque le 99e anniversaire de notre loi «drogues». Les collectifs #STOP1921 côté francophone et Smart On Drugs côté flamand, qui représentent plusieurs dizaines d’associations et d’acteurs de la société civile présents en Flandre, à Bruxelles et en Wallonie, s’associent pour dénoncer le décalage entre cette loi quasi centenaire et ses effets sur la société d’aujourd’hui. Permet-elle de mieux protéger la santé publique et les citoyens ? Permet-elle de réduire les consommations et de limiter la disponibilité des drogues illégales ? Permet-elle de mettre fin à l’enrichissement des réseaux criminels ? A ces questions la réponse est : non. Continuer la lecture de « Communiqué de presse : « 99 ans de prohibition: stop ou encore? » »

Appel à soutien pour une régulation non-marchande du cannabis

Pourquoi définir un cadre légal pour les Cannabis Social Clubs ?

Communiqué de presse

Bruxelles, 28 janvier 2020 | Face aux enjeux en matière de santé publique et de justice sociale, les acteurs de la société civile se mobilisent dans tout le pays pour remettre en question la politique de prohibition du cannabis. Les mouvements #STOP1921 et SMART on Drugs, déjà soutenus par nombre de personnalités et d’experts, lancent une pétition pour demander au législateur de réguler le marché du cannabis et de définir un cadre légal pour les Cannabis Social Clubs en Belgique. Continuer la lecture de « Appel à soutien pour une régulation non-marchande du cannabis »

Quelques nouvelles de #STOP1921

Nous sommes toujours là! Oui, cela fait un petit temps que nous n’avons plus organisé d’événement ou de rencontre, mais en coulisse, nous continuons à œuvrer à changer la politique drogues en Belgique.

Aux actualités, on a beaucoup entendu parler de régulation du cannabis (notamment au Luxembourg ou au Pays-Bas), mais également de répression et de conservatisme… Chez nous, il y a peu, au nom d’une loi écrite en 1921, la justice a sévèrement condamné le Cannabis Social Club d’Anvers (Trekt Uw Plant) et ses membres alors que, depuis des années, il défend un modèle de régulation du cannabis responsable et transparent à l’opposé de l’offre qui inonde le marché noir sans scrupule.

Nous communiquerons prochainement sur le sujet…

En attendant, continuez à nous soutenir sur notre page Facebook et/ou à nous envoyer des infos.

Nous attirons également votre attention sur la campagne SmartOnDrugs qui partage les mêmes valeurs que #STOP1921 mais qui concentre davantage ses efforts de sensibilisation au nord du pays.